Le jardin à étang est un jardin d’agrément (kaiyùshiki teien). Souvent de taille importante, il s’organise autour d’un vaste plan d’eau. On le parcourt à pied et en barque, à la découverte au détour de chaque relief, d’une scène particulière : cascades, îles… Traditionnellement, l’étang est peuplé de carpes Koï. Faciles à apprivoiser, les carpes

Même si vous ne disposez que de très peu de place, pensez à utiliser l’eau sous une forme ou une autre, car sa seule présence donne au jardin une autre dimension. Une scène aquatique captive l’attention et donne à notre esprit de multiples prétextes à l’évasion. C’est un moyen simple et efficace pour transformer agréablement

Dès le XVe siècle, les humanistes italiens redécouvraient les poètes et les philosophes antiques et leur vision d’un ordre universel, où seuls la raison et le savoir permettent d’atteindre la beauté et la perfection. Le jardin classique, paysage idéalisé habité par les dieux légendaires de l’Olympe, se voulait un lieu parfait pour cultiver les arts

Depuis la fin du XIXe siècle, l’intense développement des zones d’urbanisation tend à détruire la relation qui unissait autrefois les hommes à la nature. Nous éprouvons tous de plus en plus la nécessité d’une réflexion sur l’écologie et la préservation de notre environnement, ce qui explique sans doute l’intérêt croissant que suscitent les jardins de

Dans ce jardin provençal dessiné par Jean Mus, la fontaine est le point fort de la composition. Légèrement décentrée, elle crée une sorte de contrepoint à la symétrie du jardin situé à l’arrière-plan. Le jaillissement scintillant et rythmé de l’eau des fontaines et des jets d’eau apporte fraîcheur, mouvement et sonorités au jardin. C’est un moyen

Il n’est pas vraiment facile de transformer une austère cour d’immeuble, espace clos cerné par de hautes façades de béton et de verre, en un lieu poétique et agréable. C’est pourtant le pari réussi par le paysagiste Camille Muller dans ce quartier d’affaires situé en plein centre de Paris. Au pied des quatre façades, hautes de 8

L’origine des jardins mauresques semble remonter à l’Empire perse où les fontaines, les canaux et la luxuriante verdure des jardins de Cyrus le Grand évoquaient déjà le jardin paradisiaque décrit par le Prophète. Cette tradition s’étendit durant le Moyen Âge à l’ensemble des territoires conquis par les Arabes en Afrique du Nord, dans l’Inde des Moghols et

Très tôt dans leur Histoire plusieurs fois millénaire, les Chinois tentèrent de comprendre et d’imiter l’harmonie des lois fondamentales de l’univers. La recherche d’une intimité étroite avec les éléments qui constituent la Terre, en particulier la roche et l’eau, est l’une des voies pour y parvenir. L’univers dans un espace clos En chinois, « paysage » se

La présence d’un étang naturel dans un jardin est un moyen efficace pour recréer un biotope naturel qui servira de refuge à une faune variée dont l’habitat est parfois menacé. Ce style de jardin un peu sauvage demande peu d’entretien, car les plantations peuvent s’y développer plus librement. Pour paraître plus naturelle, la forme du

L’association de l’eau avec la roche naturelle permet de réussir de belles compositions au caractère affirmé car la texture de la pierre est mise en valeur par les effets de miroir et de transparence. Le mouvement et la sonorité des cascades, la fluidité et le scintillement de l’eau forment un intéressant contraste avec la masse

HAUT